• Frédéric BOURDIN

Le Delta de l'Okavango, paradis terrestre

- Circuits Botswana Okavango, Botswana Authentique, Botswana Saison Verte -


Le delta de l'Okavango apparaît telle une oasis au milieu du désert, là où les eaux du fleuve parties plus de 1300 kilomètres en amont des hauts plateaux d'Angola, viennent se perdre dans les sables du Kalahari sans jamais avoir pu atteindre l'océan.



La formation de ce delta intérieur unique au monde par sa situation au cœur du désert, résulte du jeu combiné de failles et des légères variations de topographie du plateau botswanais. Sa géométrie actuelle comprend une portion rectiligne au nord-ouest, nommée Panhandle où le fleuve Okavango reste guidé dans un étroit couloir de failles, et le delta proprement dit, en forme d'éventail s'ouvrant vers le sud-est, et couvrant en moyenne sur l'année près de 15 000 km². Cette partie est constituée d'un vaste réseau de chenaux, de bras morts, de lagon et d'îles dont la distribution varie d'une année sur l'autre en raison du comblement par les alluvions transportées par le fleuve, et du passage des grands mammifères herbivores tels les éléphants, les buffles ou les hippopotames.


La rencontre miraculeuse de l'eau et du désert attire une extraordinaire variété d'espèces animales et végétales. C'est à la saison sèche, au moment où le niveau du fleuve est le plus haut, que la faune est la plus abondante. Se côtoient alors, au milieu de paysages de toute beauté, des lions, des impalas, des crocodiles, des zèbres, des girafes, mais aussi des espèces plus rares comme le Cobe de Lechwe ou l'antilope Sitatunga. Cette période est de ce fait la plus favorable pour l'observation de la faune, mais la saison des pluies, avec ses ciels chargés, déchirés soudainement par un rayon de soleil, garde toute la magie de l'Afrique.



La végétation du delta est luxuriante. On trouve dans les zones humides et aux abords de l'eau de vastes étendues de papyrus ou de roseaux abritant près de 450 espèces d'oiseaux multicolores. De nombreux palmiers ou acacias pointent des îles, tandis que les parties émergées en permanence sont couvertes de savanes arbustives, de bois de mopane ou de graminées.