• Olga Shmeleva

Les chutes Victoria - une merveille de la nature

Elles figurent parmi les chutes d'eau les plus spectaculaires du monde. Le Zambèze, large de plus de 2 km à cet endroit, s'engouffre bruyamment dans une série de gorges de basalte, provoquant une brume irisée visible à plus de 20 km de distance.





Valeur universelle exceptionnelle !


Déjà bien connues des populations locales, la découverte des Chutes Victoria par l’Occident remonte à 1855, lorsque David Livingstone, un explorateur écossais, était lancé dans sa folle quête d’une route vers la côte Est du continent africain. Il nomma le site en l’honneur de la reine britannique Victoria, qui reignait également sur le Canada, le Australie et était impératrice des Indes. Mais avant son arrivée, les locaux avaient déjà un nom pour désigner le site: Mosi-oa-Tunya, « la fumée qui gronde », en Lozi. Après avoir vu les chutes de vos propres yeux, vous comprendrez pourquoi.


Aujourd’hui, les Chutes Victoria sont classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO comme les cascades les plus spectaculaires du monde, et ce depuis 1989. Les eaux tombent le long d’une faille terrestre d’1.7 kilomètre de large, à une hauteur de 108 mètres !



Que faire aux Chutes Victoria ?


La première chose à faire en arrivant aux Chutes Victoria est bien évidemment d’explorer le parc aménagé pour l’occasion. Une promenade longe les chutes et vous permettra de les admirer sous tous les angles. Il y a même des petits ponts grâce auxquels vous pourrez passer au beau milieu d’arc-en-ciels formant des cercles parfaits. Si le débit du fleuve est fort, vous aurez l’impression qu’il pleut tant les embruns qui jaillissent des chutes sont importants.


Mais il existe plein d’autres façons de profiter des Chutes Victoria, de manière plus originale, pour rendre votre voyage au Zimbabwe vraiment unique. Les croisières sur le fleuve Zambèze font partie des activités très populaires et incontournables. Il ne s’agit pas de se rendre aux pieds des Chutes, où le courant est trop fort, mais plutôt de les admirer de loin. Elles restent impressionnantes à distance, puisque vous apercevrez l’incroyable nuage d’eau qui s’en dégage. Le meilleur moment pour profiter d’une croisière de ce type est au coucher de soleil. Le panorama est d’autant plus magnifique dans cette lumière, surtout avec un verre à la main, au milieu des crocodiles et des hippopotames. Peut-être aurez-vous aussi la chance de croiser quelques éléphants…



La beauté des Chutes Victoria ne s’arrête pas là. Il est possible de les observer de bien d’autres points de vue, et notamment de haut. Des survols en hélicoptère sont régulièrement organisés. Cela permet aux visiteurs de se rendre compte de l’immensité des Chutes et de la faille, qui est un réel trou dans la terre.



Les amateurs de sensations fortes trouveront leur bonheur sur le pont des Chutes Victoria. Il a été construit en 1905 pour relier le Zimbabwe et la Zambie. Vous pourrez sans problème passer d’un côté à l’autre, après un petit arrêt au poste frontière. Le pont accueille des trains et des voitures, mais surtout le célèbre Shearwater Bungee Jump, un saut à l’élastique haut de 111 mètres. Si vous appréciez ce genre d’activité (ce qui n’est pas le cas de tout le monde…), vous vivrez une expérience unique, en plongeant dans le vide au beau milieu d’un paysage à couper le souffle ! Dans la même catégorie, n’hésitez pas à vous lancer dans une descente en rafting des gorges en aval des chutes (basse saison uniquement) ou encore du canoë-kayak sur les eaux calmes en amont des chutes, pour descendre le Zambèze. Vous ne vous approcherez pas des Chutes en elles-même, pour des raisons de sécurité évidentes, mais le fleuve est tout aussi fascinant.



Quelques informations pratiques


Les Chutes Victoria se visitent et sont magnifiques toute l’année. Mais le spectacle est tout de même plus impressionnant quand le Zambèze déborde d’eau. Il paraît donc nécessaire d’éviter les périodes où les chutes sont à sec. Préférez faire votre circuit au Zimbabwe après la saison des pluies, entre mars-avril et juin-juillet. C’est le moment où le fleuve atteint son débit maximum. Si vous ne pouvez visiter les Chutes Victoria qu’en août-septembre, c’est la saison sèche mais pas de panique ! Même s’il ne reste parfois qu’un petit filet d’eau (surtout du côté Zambien, car le côté Zimbabwéen n’est jamais à sec), c’est l’occasion d’admirer l’immensité de la faille terrestre et vous ne serez pas aveuglés par la brume. C’est un petit peu moins impressionnant mais c’est l’occasion de profiter d’activités exceptionnelles telles que du rafting dans les gorges ou encore une baignade dans la Devil’s Pool (côté zambien) : une piscine naturelle permettant aux voyageurs les plus téméraires de faire un plongeon inoubliable au bord du gouffre. Sensations extrêmes garanties !