• Frédéric BOURDIN

Cyperus Papyrus

- Botswana tous circuits -

Le papyrus (Cyperus papyrus L. ) est une plante de la famille des cyperaceaes répandue dans les zones humides de la majeure partie de l'Afrique. Il était aussi présent autrefois en Égypte sur les rives du Nil et de son delta.


Cette plante des marais peut atteindre plusieurs mètres de haut. Elle est constituée d'une tige de section triangulaire supportant des feuilles disposées en étoile à son sommet, qui constituent l'ombelle. Son feuillage est de couleur vert jade, long, fin, persistant, avec des épillets bruns.

Le papyrus a été utilisé pendant longtemps comme matière première pour fabriquer une forme de papier également dénommé papyrus qui était le support d'écriture le plus important de l'Antiquité. Il avait par ailleurs une grande importance symbolique et artistique dans l'Égypte antique.


Le papyrus est une plante importante des zones humides d'Afrique tropicale, que ce soit au sein des régions de désert, de savane ou de forêt équatoriale. S'il a presque disparu d'Égypte à l'état sauvage, il abonde encore dans une grande partie de l'Afrique subsaharienne, jusqu'en Afrique du SudLe papyrus pousse sur des terrains gorgés d'eau et riches en nutriments, avec un ensoleillement important toute l'année. Le pied est souvent immergé. Il commence généralement à s'installer sur une berge ou un terrain inondable à peine exondé, puis s'étend rapidement. Il peut former un écran épais le long des berges, où seuls des animaux massifs peuvent se frayer un chemin : éléphants, hippopotames, les autres animaux utilisant leurs traces pour passer. Les parties mortes des plantes s'accumulent sur l'eau et forment des radeaux flottants sur lesquels le papyrus peut s'étendre en formant des massifs flottants.

Le papyrus pousse sur des terrains gorgés d'eau et riches en nutriments, avec un ensoleillement important toute l'année. Le pied est souvent immergé. Il commence généralement à s'installer sur une berge ou un terrain inondable à peine exondé, puis s'étend rapidement. Il peut former un écran épais le long des berges, où seuls des animaux massifs peuvent se frayer un chemin : éléphants, hippopotames, les autres animaux utilisant leurs traces pour passer. Les parties mortes des plantes s'accumulent sur l'eau et forment des radeaux flottants sur lesquels le papyrus peut s'étendre en formant des massifs flottants.